Guide pédagogique 4e AP

Guide du maître - français – 4e AP 1
Guide du maître
Français 4e année primaire
Guide du maître - français – 4e AP 2
SOMMAIRE
Introduction
1. Orientations officielles
1.1 Profil de sortie
1.2 Compétences, objectifs et activités
2. Principes méthodologiques
2.1 Approche communicative
2.2 Approche par les compétences
2.3 Notion de projet
3. Choix pédagogiques
3.1 Démarche pédagogique
3.2 Les situations d’apprentissage
4. Structure du manuel
4.1 Organisation du manuel
4.2 Organisation du projet pédagogique
4.3 Déroulement d’une séquence
4.4 Evaluation
5. Fiches méthodologiques
5.1 Lecture
5.2 Ecriture
5.3 Fonctionnement de la langue
Annexes
- glossaire
- Bibliographie succincte.
Guide du maître - français – 4e AP 3
Introduction
Ce guide du maître accompagne le manuel scolaire de langue
française destiné aux élèves de quatrième année primaire (4e AP).
Il a pour objectif d’aider l’enseignant à comprendre les principes
méthodologiques qui sont à l’origine de l’élaboration du livre de l’élève et
d’en faire découvrir la structure de manière à rendre son utilisation plus
efficace.
Tout d’abord, nous rappellerons les orientations officielles du programme
de français pour que l’enseignant puisse cerner correctement le profil de
sortie de l’élève de 4e AP.
Puis nous mettrons en évidence les principes méthodologiques sur
lesquels nous nous sommes appuyés afin que l’enseignant comprenne
mieux le contenu du manuel et les activités proposées aux élèves.
Ensuite, la structure du manuel permettra de découvrir les principes
didactiques et méthodologiques qui doivent favoriser la mise en place chez
l’apprenant de compétences de compréhension et d’expression.
C’est pourquoi, nous présenterons le contenu des projets
pédagogiques et les objectifs des différentes rubriques d’une séquence qui
permettront à l’enseignant d’observer le fonctionnement de
l’enseignement/apprentissage de la langue.
Les objectifs linguistiques (les points de langue) sont regroupés en
fin dans la deuxième partie du manuel. Abordé de manière explicite, le
fonctionnement de la langue (points de langue) doit être travaillé en relation
étroite avec la découverte du texte de lecture.
Les points de langue proposés dans la deuxième partie du manuel
permettent une systématisation pour un meilleur emploi en lecture et en
production écrite.
C’est à partir des activités contenues dans la séquence que
l’apprenant va observer, analyser, comprendre pour produire. De cette
manière des objectifs à la fois linguistiques et communicatifs seront atteints.
Enfin, nous proposerons un glossaire qui précisera aux enseignants,
le sens des termes didactiques qui ont été utilisés dans ce guide pour une
meilleure maîtrise des contenus du manuel. Cette connaissance alimentera
leur réflexion didactique et pédagogique sur l’enseignement/apprentissage
du français langue étrangère.
Guide du maître - français – 4e AP 4
OTI : Au terme de la 5e AP, l’élève sera capable de produire, à partir d’un
support oral ou visuel (texte, image), un énoncé oral ou écrit en mettant en
œuvre les actes de parole exigés par la situation de communication.
1. Les orientations officielles
1.1 Profil de sortie
Dans la suite du programme, nous rappelons : l’objectif
intermédiaire d’intégration de la 4e AP, (OII) ainsi que les compétences,
les objectifs et les activités.
L’OII de la 4e AP est le suivant :
«Pour atteindre cet OII, le programme de 4eAnnée Primaire a pour objectifs
de :
 renforcer les apprentissages premiers sur le plan communicatif et sur
le plan cognitif,
 développer les apprentissages linguistiques pour mieux installer les
compétences visées à l’oral et à l’écrit,
 faire réaliser des actes de parole avec des matériaux linguistiques
plus riches, plus variés. »
Les compétences développées en 4e AP contribueront à l’atteinte de
l’Objectif Terminal d’Intégration (OTI) du cycle primaire qui s’énonce
ainsi :
OII : Au terme de la 4e AP, l’élève sera capable d’insérer, en respectant les
paramètres de la situation de communication, sa production orale ou écrite
dans un cadre textuel donné.
Guide du maître - français – 4e AP 5
1.2 Compétences, objectifs et activités
De cet l’objectif intermédiaire d’intégration, les compétences de fin d’année
se déclinent comme suit :
A l’oral /compréhension (écouter)
Compétence de fin d’année Composantes de la compétence
Construire le sens d’un message oral dans
une situation d’échange.
Adopter une attitude d’écoute sélective.
Connaître le système phonologique et
prosodique.
Identifier la situation de communication
(qui ? à qui ? quoi ? où ? quand ?
pourquoi ?).
Identifier des actes de parole et leurs
variantes.
A l’oral /expression (parler)
Compétence de fin d’année Composantes de la compétence
Réaliser des actes de parole pertinents dans
une situation d’interaction orale.
Dire pour s’approprier la langue.
Prendre la parole pour s’exprimer.
Prendre sa place dans un échange pour
communiquer.
A l’écrit /compréhension (lire)
A l’écrit /expression (écrire)
Compétence de fin d’année Composantes de la compétence
Produire un énoncé d’une vingtaine de
mots pour l’insérer dans un dialogue,
un texte narratif ou un texte
documentaire.
Ecrire pour répondre à une consigne d’écriture.
Produire un court texte narratif.
Produire un court texte documentaire.
Les compétences de fin d’année retenues dans le programme couvrent
les quatre domaines : oral/réception, oral/production, écrit/réception et
écrit/production. Elles se démultiplient en composantes qui se traduisent
en objectifs d’apprentissage.
Compétence de fin d’année Composantes de la compétence
Lire et comprendre un texte court.
Connaître le système graphique du français.
Construire du sens.
Lire à haute voix.
Guide du maître - français – 4e AP 6
Les tableaux suivants exposent les différents objectifs et activités arrêtés
par le programme de langue française en 4e AP :
Oral/ compréhension
Composantes
de la compétence
Objectifs
d’apprentissage
Activités
Adopter une attitude
d’écoute sélective.
Connaître les phonèmes de la
langue.
- Ecoute d'un conte pour distinguer discours et
bruitage.
Exercer sa vigilance auditive.
- Tri de différents types de phonèmes.
- Repérage des unités linguistiques (mots, phrases,
interjections) dans une chaîne sonore.
- Ecoute d'un dialogue pour identifier les sentiments
de interlocuteurs (joie, peine, surprise…)
- Repérage des mots répétés dans un énoncé.
Connaître le système
phonologique et
prosodique.
Distinguer les différentes
intonations.
- Identification d'un message par l’intonation (un
ordre, une question, une affirmation…).
- Ecoute d'un dialogue pour repérer les intonations
des interlocuteurs.
Discriminer les phonèmes voisins.
- Identification des phonèmes voisins dans une liste
de mots.
- Tri de mots pour les classer selon un critère
phonologique.
Repérer les rythmes de la chaîne
parlée.
- Repérage des pauses dans une phrase.
- Recherche du nombre de phrases dans un
texte oral.
- Repérage des répliques dans un dialogue.
Identifier la situation de
communication.
Repérer les indices textuels du
message oral pour identifier la
nature du support.
- Ecoute d'un support oral pour relever la
formule d’ouverture.
- Ecoute d'un support oral pour relever la formule de
clôture.
- Ecoute d'un support oral pour relever un nom, une
date, une expression, une formule récurrente.
Identifier les interlocuteurs et leur
statut.
- Ecoute d'un dialogue pour retrouver les
interlocuteurs (qui parle ? à qui ?).
- Ecoute d'une interview pour repérer l’interviewer
et l’interviewé.
- Ecoute d'un conte pour retrouver le statut des
personnages (héros/ victime, agresseur/agressé,
bon/méchant)
Identifier le thème général. - Ecoute d'un texte oral pour retrouver des unités de
sens.
- Ecoute d'une histoire pour nommer le personnage
principal.
- Ecoute d'une histoire pour comprendre le thème
général (quoi ?).
- Ecoute d'une interview pour en identifier l’objet.
- Ecoute d'un texte oral pour en repérer la fin
(conclusion).
Retrouver le cadre spatio-temporel.
- Ecoute d'un texte oral pour retrouver le cadre
spatio temporel (où ? quand ?).
Identifier des actes de
parole et leurs
Variantes.
Identifier les actes de parole. - Ecoute d'une interview pour identifier celui qui
pose les questions (demander de l’information) et
celui qui répond (donner de l’information).
- Ecoute d'un texte pour repérer l’objet, l’événement,
les personnages décrits.
Mémoriser le lexique relatif aux
actes de parole.
- Reformulation d'énoncés (répliques, questions,
réponses) à l’aide de variantes linguistiques.
Guide du maître - français – 4e AP 7
Oral/ expression :
Composantes
de la
compétence
Objectifs
d’apprentissage
Activités
Dire pour
s’approprier la
langue.
Produire un énoncé avec une
bonne
prononciation/articulation.
- Production de paroles pour les personnages
d’une B.D.
- Restitution d'une comptine mémorisée.
Produire des énoncés avec
une intonation appropriée.
- Production d'onomatopées pour une B.D.
- Reproduction d'une réplique dans une B.D.
- Reproduction d'un texte mémorisé en
respectant la mélodie des phrases.
Prendre la parole
pour s’exprimer.
Rapporter des faits. - Reconstitution d'un texte écouté.
- Récit à partir d’une suite d’images.
- Restitution d'une information écoutée.
- Narration collective d'une histoire connue.
- Production d'une suite à une histoire
écoutée.
- Production d'une histoire à partir d’une grille
donnée.
Raconter un événement
vécu.
- Formulation de phrases en réponse à des
questions.
- Description d'un événement vécu.
- Récit d’une activité quotidienne de classe.
Parler de soi (se présenter,
exprimer un sentiment, un
souhait, un avis).
- Production d'actes de parole en situation.
Parler de son environnement
immédiat (école, maison,
quartier).
- Production d'actes de parole en situation.
Prendre sa place
dans un échange
pour
communiquer.
Intervenir dans un échange
pour répondre à une
question.
- Réponse à des questions par des phrases
complètes.
- Production de phrases pour compléter une
information.
Intervenir dans un échange
pour poser une question,
pour apporter des
informations.
- Formulation de questions pour obtenir de
l’information.
- Production d'un titre à une histoire écoutée.
- Dialogue sur un sujet du quotidien.
- Expression libre sur un sujet.
Guide du maître - français – 4e AP 8
Ecrit/ compréhension :
Composantes
de la compétence
Objectifs
d’apprentissage
Activités
Connaître le système
graphique du
français.
Connaître les graphèmes de la langue. - Classement de mots en fonction du graphème final
(ail/aille - eil/eille - euil/euille - el/elle).
- Identification des graphèmes complexes dans les
mots sur l’axe morphogrammique.
Etablir la correspondance graphie
/phonie régulière et irrégulière dans les
mots.
- Identification du graphème correspondant à un
phonème dans des mots.
- Identification des lettres muettes en final des mots.
Construire du sens en
organisant la prise
d’indices.
Distinguer différents documents (livre,
dépliant, journal, revue, affiche).
- Repérage des éléments externes d'un document
(couverture, titre, format, illustration) pour identifier
un support écrit.
- Inférence d'une information à partir d’indices
textuels (une date, un mot en gras, une formule « Il
était une fois »…)
Bâtir des hypothèses de lecture à partir
d’éléments du texte.
- Association de titres et de textes.
- Identification des personnages dans un texte lu à
partir des noms et prénoms.
- Identification des personnages qui parlent dans un
texte dialogué en repérant les verbes introducteurs (Il
dit, il répondit…).
- Identification du cadre spatio-temporel en repérant
les adverbes de temps et de lieu.
- Identification des différents moments d’un récit à
l’aide des connecteurs logiques (d’abord, puis, enfin)
ou chronologiques (hier, aujourd’hui, demain).
Connaître les signes de ponctuation et
leur valeur.
- Identification de la ponctuation dans un énoncé.
- Identification des personnages dans un dialogue à
partir des tirets.
- Identification des paroles des personnages à partir
des guillemets.
Utiliser l’illustration pour comprendre
le sens d’un court texte.
- Mise en relation d'un mot ou d'une phrase avec une
image.
- Combinaison de bulles et de vignettes dans une
BD.
- Association d'une légende et d'une image.
Réinvestir des stratégies de lecture
pour comprendre un texte.
- Identification du thème général d’un texte
(documentaire, récit, comptine, liste) à partir de sa
silhouette.
- Identification des éléments de la situation de
communication (émetteur, récepteur, but, objet).
- Identification d'une famille de mots dans un texte.
- Identification des substituts lexicaux et
grammaticaux dans un texte.
Lire à haute voix.
Réaliser une bonne
prononciation/articulation.
- Reproduction d'énoncés en respectant la liaison et
l’enchaînement des mots.
- Reproduction d'un poème en marquant la rime.
Réaliser une bonne prosodie (rythme,
pause, intonation…).
- Lecture à deux d'un dialogue (lecture dialoguée).
- Lecture à plusieurs d'un texte (lecture relais).
- Lecture avec justesse quant à l’intonation, d'une
comptine, d'une poésie.
Lire à voix haute un court texte. - Lecture d'un énoncé dans différentes graphies
(script, cursive, capitales).
- Lecture d'un court texte en le complétant avec des
mots donnés.
- Lecture d'un court texte de manière expressive.
Guide du maître - français – 4e AP 9
Ecrit/expression
Composantes
de la compétence
Objectifs
d’apprentissage
Activités
Connaître les aspects
grapho-moteurs du
français.
Reproduire des lettres en
respectant les normes d’écriture.
- Reproduction des lettres en respectant les proportions,
les formes, le sens du tracé.
- Reproduction des différents graphèmes en les liant
pour former des mots.
- Reproduction des mots, des phrases dans différentes
graphies.
Activer la
correspondance
phonie/graphie.
Associer phonèmes et graphèmes. - Mise en correspondre d'un phonème avec différents
graphèmes.
- Ecriture sous la dictée de mots, d'une phrase.
Exercer sa vigilance
orthographique.
- Ecriture de mots invariables (prépositions, adverbes
de temps et de lieu).
- Ecriture de mots en marquant les accords (genre et
nombre).
- Rétablissement de la majuscule après chaque point.
Ecrire pour répondre à
une consigne
d’écriture.
Copier des mots, des phrases, un
énoncé.
-Copie de mots, d'une phrase, de noms propres avec
une majuscule.
-Copie d'un énoncé en marquant la ponctuation.
Utiliser des ressources
linguistiques pour écrire.
- Classement des noms en fonction du genre ou du
nombre à l’aide des déterminants.
- Remplacement d'un groupe nominal par un pronom
(il, elle, ils, elles).
- Production du déterminant qui convient en genre
(le/la, un/une).
- Production du déterminant qui convient en nombre
(le/les, un/des, la/les, une/des).
- Segmentation d'une phrase (mots attachés).
- Complétion d'une phrase par un mot, un chiffre (en
lettres).
- Utilisation des pronoms de conjugaison.
- Utilisation des temps des verbes.
- Accord du verbe avec son sujet.
- Ponctuation de phrases.
Produire un court
texte.
Organiser de l’information pour
écrire.
- Association de titres et de textes.
- Combinaison de légendes et d'illustrations.
- Reconstitution d'un texte dont les phrases sont
données dans le désordre à partir des connecteurs
logiques ou chronologiques.
- Reconstitution d'un texte à partir des substituts
lexicaux et grammaticaux.
- Reconstitution des phrases d’un texte court non
ponctué.
- Rétablissement de l’ordre des formules (d’ouverture,
de clôture) dans une lettre.
- Rétablissement de l’ordre des répliques dans un
dialogue.
Répondre à des questions pour
écrire un court texte.
- Production d’une ou deux répliques pour compléter
un dialogue.
- Production du contenu de bulles de B.D.
- Production d'une ou deux phrases pour donner une
suite à une histoire.
Produire des énoncés pour
présenter, demander, raconter,
décrire…
- Complétion d'un texte lacunaire.
- Production d'un récit pour raconter un fait.
- Complétion d'une fiche technique.
- Remise en ordre des répliques d’un court dialogue.
- Production d’une ou deux phrases sur un thème
donné.
- Remise en ordre des mots d’une phrase pour en
rétablir le sens.
Guide du maître - français – 4e AP 10
2. Les principes méthodologiques
2.1 approche communicative.
La conception du manuel s’est effectuée à partir de la traduction du
nouveau programme de français pour la quatrième année primaire fondée
sur une théorie de l’apprentissage qu’est le constructivisme.
Les contenus du manuel s’appuient sur l’approche communicative
et place ainsi l’apprenant au centre de son apprentissage. Les activités
choisies favorisent l’autonomie de l’apprenant. Il doit « apprendre à
apprendre », c'est-à-dire qu’il va apprendre à communiquer en réalisant des
actes de parole qui lui permettront d’agir dans la classe et hors de la classe.
Par l’approche communicative, on s’intéresse à l’acquisition des
compétences qui vont se développer au fur et à mesure que les savoirs et
les savoir-faire sont mis en place. Ainsi, des compétences de lecture et
d’écriture vont enrichir l’apprentissage de la langue à partir d’activités qui
répondent aux besoins des apprenants, dans une situation de
communication donnée.
C’est pourquoi notre préoccupation première s’est fixée sur
l’apprenant qui doit (re)construire les connaissances qu’il a intégré
progressivement par une démarche personnelle et active. Les savoirs de
l’apprenant sont associés à des savoir-faire repris par les rubriques du
manuel : « Je lis » ; « j’écris » ; « j’apprends » ; « je retiens »… pour qu’il
s’approprie la langue.
C’est en fonction d’un profil d’entrée (qui recense les acquis des élèves)
et en tenant compte d’un profil de sortie que sera précisé de quoi l’apprenant
sera capable de dire, de lire et d’écrire en français.
2.2 Approche par les compétences.
L’approche par les compétences préconisée par les orientations
officielles, est appliquée aux nouveaux programmes de français. Il est donc
attendu de l’enseignant qu’il fixe des objectifs pédagogiques afin que les
notions acquises par les apprenants soient réinvesties dans d’autres
situations de communication ; exemple, l’apprenant apprend ce qu’est un
vers, une rime, une strophe… pour écrire de manière autonome un petit
poème.
Guide du maître - français – 4e AP 11
En fonction d’objectifs précis, des situations d’intégration permettront à
l’apprenant de mobiliser ses savoirs et de les rendre plus opérationnels.
Ainsi, les articulateurs logiques dans un récit ne seront pas présentés de
manière isolée mais leur utilisation par l’apprenant facilitera la mise en place
de la cohérence chronologique dans un texte, exemple le texte « la voiture
du fantôme » (projet 2, séquence 2)
Ces choix méthodologiques permettent à l’apprenant de mieux prendre
en charge ses compétences qu’il pourra mettre au service de la réalisation
d’un projet.
2.3 Notion de projet
Trois projets sont proposés aux apprenants qui vont effectuer un travail
personnel mais vont également solliciter leurs camarades pour réaliser un
projet : ils agissent et interagissent.
L’apprenant confronte ses savoirs et ses savoir-faire avec les autres ;
par exemple il vérifie ses réponses avec ses camarades, il les sollicite pour
construire un projet commun : « fabriquer une affiche » (projet 1 en
production écrite). La communication est installée avec l’enseignant et les
élèves entre eux.
En réalisant un projet, l’apprenant s’implique davantage dans une
approche communicative et met à profit ses compétences qui rendront son
apprentissage de la langue plus fructueux.
Les membres du groupe-classe réfléchissent, prennent la parole,
proposent leur production qu’ils concrétisent dans un projet pédagogique où
ils réinvestissent savoirs et savoir-faire acquis au cours du déroulement des
différentes séquences. Cette démarche leur permet de travailler le fond et la
forme ; ainsi, l’apprenant est appelé à « veiller à l’orthographe », à « bien
écrire », à « présenter sa copie ». Suit une « évaluation-bilan » qui va lui
permettre d’évaluer ses acquis, au fur et à mesure du déroulement du projet.
Donc la pédagogie du projet va favoriser le réinvestissement des acquis
à partir de la réalisation de tâches.
3. Les choix pédagogiques
La lecture est une activité centrale en classe de langue. Elle est la pierre
angulaire de toute activité intellectuelle chez l’enfant. Aussi, notre souci,
dans la première partie du manuel, a été de placer l’élève face à des textes
d’auteurs adaptés à leur niveau. Ces textes réécrits posent l’approche de la
langue dans sa diversité et sa complexité.
Guide du maître - français – 4e AP 12
Toujours dans cette partie, l’élève sera confronté à des activités
d’écriture où il découvrira la structure et les caractéristiques des différents
textes qu’il rencontre quotidiennement.
Lecture et écriture sont des activités indissociables. Les textes de
lecture sont suivis d’activités de copies de textes, de (re)production de texte
pour mieux écrire, pour mieux lire, pour mieux parler.
Dans la deuxième partie de ce manuel, nous proposons, à partir de
textes fabriqués, des outils linguistiques à découvrir, des exercices
permettront la manipulation d’un point de langue. Ces activités
instrumentales développeront progressivement une maîtrise de la langue.
3.1 Démarche pédagogique
La démarche pédagogique privilégiée par le nouveau programme vise à
rendre l’élève acteur de son apprentissage. Partant du principe que
l’apprentissage est une construction de savoirs, de savoir-faire et de savoirêtre,
cette démarche s’articule autour de moments qui s’interagissent en
classe ; ainsi toute séance d’enseignement/apprentissage présentera :
 un temps d’éveil d’intérêt,
 un temps d’observations et d’imprégnation du fait à étudier,
 un temps d’analyse et d’appropriation
 un temps de réemploi et de productions individuelles.
Cette organisation, adoptée par l’enseignant(e) dans sa classe, rassurera
l’apprenant quant à sa propre démarche en apprentissage de la langue.
A l’oral, la conduite des leçons d’oral nécessite un large éventail de
supports (actes de parole, texte à écouter,..) pour obtenir des discours
variés.
En lecture, nous nous appuyons sur les acquis de la 3e AP pour renforcer
les compétences en lecture par la présentation de différents textes. Le
processus de l’anticipation est mis en place par la proposition d’une amorce
à la lecture et par la lecture du paratexte. Les questions de compréhension
mènent l’élève, de manière graduelle, vers la construction du sens.
En « atelier de lecture », il apprendra à organiser ses savoir-faire pour lire
différemment d’autres formes d’écrits que les écrits scolaires.
A l’écrit, à travers le manuel, nous multiplions les moments d’écriture.
L’apprenant est invité à écrire dans diverses activités, ainsi il copie, il
recopie des phrases, des parties de textes voire des textes courts.
L’apprentissage de l’écriture est aussi une activité instrumentale. C’est ainsi
que l’élève est sollicité pour trier et classer, lire et compléter, repérer et
Guide du maître - français – 4e AP 13
organiser des informations dans un poème, un texte…qu’il va (re)produire de
manière autonome.
3.2 Situations d’apprentissages linguistiques.
Les apprentissages linguistiques doivent être travaillés en relation très
étroite avec la découverte des textes. En apprentissage spécifique de la
langue, il convient d’apprendre à l’élève à repérer les principes
fondamentaux du fonctionnement de la langue.
En effet les notions sont encore en cours d’acquisition et leur degré de
maîtrise varie d’un élève à un autre. Il s’agit, donc, de mettre l’apprenant en
« situation » en le faisant réfléchir sur l’utilisation des notions grammaticales,
de lui faire manipuler les structures syntaxiques, orthographiques et
morphologiques pour un réinvestissement dans les texte de lecture et dans
la production écrite.
Pour cette première année d’apprentissage d’une grammaire explicite, il
s’agit de mener une première approche réflexive de la réalité syntaxique de
la langue. Les régularités syntaxiques, repérées dans le nouveau
programme, sont fournies avec une terminologie simple dans des règles
grammaticales que nous avons choisies explicites et courtes.
4. La structure du manuel
Le manuel a été conçu pour permettre une construction active des
compétences à l’oral, en lecture et en écriture ; ainsi l’apprenant peut
- dire et lire pour mieux écrire,
- écrire pour mieux lire,
- repérer et manipuler des points de langue pour les réinvestir en lecture
et en production écrite.
4.1 Organisation du manuel
« Repérer des éléments externes d'un document (couverture, titre,
format, illustration) pour identifier un support écrit.» Cet objectif est réalisé
dans le premier « atelier de lecture » qui ouvre le manuel. Cet atelier est
une amorce à la découverte du manuel de 4è AP. Réalisé en début d’année
scolaire, le contenu de cet atelier permettra à l’élève de circuler dans son
manuel sans souci et sans angoisse.
Guide du maître - français – 4e AP 14
C’est dans un souci de clarté et pour assurer une souplesse d’utilisation
que nous avons choisi d’organiser le manuel en deux parties.
Une première partie : nommée «lecture et expression » où l’enseignant (e)
découvrira des activités d’oral, des activités de lecture, de vocabulaire et de
production d’écrits.
Une deuxième partie : appelée « points de langue » où nous développons
des points de langue pour maîtriser la grammaire, l’orthographe et la
conjugaison.
De nombreuses passerelles sont établies entre la première et la
deuxième partie afin d’activer l’usage de la langue. Elles se complètent et
interagissent pour développer une compétence de communication et ceci en
conformité avec les orientations officielles du nouveau programme.
Des thèmes variés qui correspondent aux centres d’intérêt des élèves
doivent favoriser la réutilisation de ce qu’ils ont découvert en classe et le
partager avec les autres : rédiger une annonce, préparer une affiche pour la
fête de l’inter-écoles, compléter des bulles de B.D par des paroles de
personnages, écrire un poème pour son grand-père sont autant d’activités
motivantes auxquelles il est appelé à participer. De même sa motivation sera
suscitée par des activités ludiques dans «les ateliers de lecture» qui
l’impliqueront davantage et où il apprendra à être autonome.
Les divers supports écrits mis à sa disposition le placeront face à une
variété de discours. C’est à partir des différents textes qu’il va lire qu’il sera
amené à réfléchir sur leur organisation.
4.2 Organisation du projet
Les projets sont au nombre de trois ; chaque projet est composé de trois
(O3) séquences.
Les projets 1 et 2 se présentent de la manière suivante : les deux
premières séquences se terminent par une « pause-évaluation » et un
atelier de lecture. À la fin de chacun de ces deux projets, il est proposé :
- une évaluation-bilan,
- une situation d’intégration,
- un atelier de lecture.
Le troisième projet se présente de manière légèrement différente : il ne
propose pas d’atelier de lecture. Il est laissé le choix aux enseignants (es)
d’organiser les « ateliers de lecture » pour monter un spectacle de
comptines ou de poésie, autour d’un thème, pour la fête de fin de d’année
Guide du maître - français – 4e AP 15
(thèmes proposés : les animaux, les saisons, les plantes…à lier
éventuellement à l’environnement local).
En lecture et expression, chaque projet cible un objectif global qui est
installé par des objectifs assignés à chaque séquence, que l’on peut lire
dans le tableau suivant :
PROJET 1 : LIRE ET ECRIRE DIFFÉRENTS TEXTES.
Séquence 1 : Identifier et écrire une annonce.
Lire et écrire un menu.
Séquence 2 : Identifier et écrire une carte d’invitation.
Lire et écrire une notice de fabrication.
Séquence 3 : Identifier une affiche.
Repérer les éléments essentiels d’une affiche.
PROJET 2 : LIRE ET ÉCRIRE DES RÉCITS ET DES CONTES.
Séquence 1 : Repérer des personnages.
Utiliser d’autres mots pour parler des personnages.
Séquence 2 : Repérer des événements importants.
Ordonner les différentes actions dans un récit.
Séquence 3 : Présenter des paroles des personnages dans un dialogue.
Repérer les paroles des personnages.
PROJET 3 : LIRE ET ÉCRIRE UNE COMPTINE OU UN POÈME.
Séquence 1 : Identifier une comptine, un poème.
Repérer des rimes et le rythme.
Séquence 2 : Repérer la ponctuation dans une comptine, un poème.
Ecrire à la manière de…
Séquence 3 : Jouer et fabriquer des mots.
Ecrire un poème.
4.3 Organisation d’une séquence
Les contenus de la séquence sont organisés en double page. Cette
structure régulière permet une utilisation aisée du manuel. Celui-ci peut être
utilisé de manière linéaire comme il peut être exploité selon les objectifs
d’apprentissage sélectionnés par l’enseignant (e).
Les séquences sont au nombre de trois dans chaque projet. Une
séquence débute par une séance d’oral où « un acte de parole » est
proposé pour entraîner l’élève à prendre la parole.
Guide du maître - français – 4e AP 16
Cette séance sera suivie par :
- des activités de phonologie et d’orthographe qui correspondent au
moment où on installe chez l’apprenant la graphie des différents sons.
Dans cette page, on propose un tableau des différentes graphies du
son étudié. Ce tableau sera recopié et placé en affichage pédagogique
dans la classe et il devra être complété par des mots rencontrés lors
des lectures ou exercices écrits. Ainsi, à la fin de l’année scolaire, les
élèves auront un stock lexical et une orthographe certaine des sons
complexes.
Puis des séances de lecture/écriture où l’enfant découvrira :
- des textes à lire pour s’entraîner à lire et à accéder au sens du texte,
- apprendre à écrire et s’entraîner à écrire des mots, des phrases, des
textes pour encore mieux écrire.
- des productions écrites pour mieux communiquer.
En fin de séquence, il est proposé
- une pause-évaluation qui va permettre à l’apprenant de vérifier son
apprentissage et constater qu’il a acquis de nouveaux savoirs et
savoir-faire.
A l’intérieur de chaque séquence, les activités à réaliser sont annoncées
par des rubriques signalées par un logo « kitty le chat »
Les rubriques de la séquence :
Les rubriques objectifs Les
Ecoute le texte
J’écoute et je comprends
Je répète
Je dis et je lis
--------------------------------
Je lis (texte1)
question
Je reconnais
Je comprends
Vocabulaire
--------------------------------
J’apprends à écrire
Je m’entraîne
--------------------------------
Consigne d’écoute.
Repérer l’acte de parole
Dire et lire pour mieux parler
Identifier le son et ses différentes graphies
-----------------------------------------------------------------
Lire un texte pour mieux écrire
Amorce de lecture
Lire le paratexte pour situer le texte
Des questions pour mieux lire le texte
Des activités pour mieux lire et écrire
-----------------------------------------------------------------
Ecrire pour mieux lire : repérer l’organisation des
textes
Entraînement à l’écriture (la production écrite).
-----------------------------------------------------------------
Guide du maître - français – 4e AP 17
Je lis (texte2)
question
Je reconnais
Je comprends
Lecture et activités
--------------------------------
Production écrite
Pause –évaluation
--------------------------------
Atelier de lecture
J’observe et je lis
A ton tour
Lire un texte pour mieux écrire
Amorce de lecture
Lire le paratexte pour situer le texte
Des questions pour mieux lire le texte
Lire pour mieux écrire
-----------------------------------------------------------------
Produire des textes courts pour communiquer,
raconter
Faire le point sur les acquis
-----------------------------------------------------------------
Lire différemment ; lire pour agir
Utiliser des informations écrites
Ecrire de façon ludique
Etude de la langue :
Chaque leçon à la même structure :
Les rubriques Les objectifs
Je lis
Je découvre et je
comprends
Je retiens
Je m’exerce
Un texte pour repérer le point de langue
Des questions pour analyser
La règle à faire découvrir
Des activités pour s’entraîner et investir dans la
production de texte.
Les outils linguistiques :
L’apprenant découvre une forme grammaticale ou lexicale et va la
systématiser à l’aide d’activités qui vont l’aider à mettre en place des
compétences linguistiques et discursives à travers la production de petits
textes comme «l’annonce », «l’invitation…».
Pour cela l’apprenant fait un travail de compréhension, il réfléchit sur le
fonctionnement de la langue. Ces compétences acquises favoriseront la
construction d’un projet ; exemple : « écrire un poème à la manière de … »
après avoir appris ce qu’est un vers, une strophe….
Guide du maître - français – 4e AP 18
Des activités de phonétique vont faciliter la discrimination des sons de la
langue et le respect de la prosodie
Des activités sur la ponctuation vont lui apprendre à mettre l’intonation
qui convient exemple comment dire une phrase quand on pose une question
(phrase interrogative) quand on s’exclame (la phrase exclamative)
4.4 L’évaluation dans le manuel
L’évaluation dans le manuel est orientée sur ce que les élèves savent
pratiquer. Elle va se réaliser à partir d’activités diverses pour vérifier si les
objectifs linguistiques ont été atteints par la mise en oeuvre des quatre
compétences (à l’oral et à l’écrit). La pratique de l’évaluation en fin de
séquence et en fin de projet permet à l’élève d’avancer dans son
apprentissage.
Les « pauses-évaluation » en fin de séquence et les « évaluation-bilan »
en fin de projet vont permettre aux élèves de répondre à des questions sans
regarder dans le livre afin de vérifier, de mesurer le degré d’apprentissage.
Les activités sont en relation avec les différents apprentissages.
Par la pédagogie de l’intégration, l’élève est inscrit dans une démarche
de résolution de problème. Il va ainsi mobiliser ses acquis dans des
situations d’intégration présentes en fin de projet. L’élève apprend à intégrer
c'est-à-dire qu’il apprend à mettre ensemble des éléments acquis
séparément pendant les différentes séances. Pendant cette séance
d’intégration, l’élève va s’impliquer dans un travail individuel tout en
sollicitant les autres camarades. Pendant la résolution de la situation
problème, plusieurs compétences vont être sollicitées pour réaliser un
produit écrit.
5. Fiches méthodologiques
Les fiches méthodologiques que nous proposons sont des outils qui
aideront l’enseignant(e) à réaliser ses préparations prépédagogiques.
5.1 Lecture
En classe, la lecture associe deux démarches : une générale et l’autre est
liée à la recherche des indices spécifiques au texte que l’élève va lire.
Ainsi, nous proposons trois fiches pour la lecture :
 Fiche A : c’est la fiche « aide-mémoire pour la préparation d’une
séance de questionnement d’un texte. »
 Fiche B : c’est la fiche qui permet «la découverte d’un texte. »
 Fiche: c’est la fiche pour « apprendre à lire et questionner un texte. »
Guide du maître - français – 4e AP 19
Fiche A
Pendant la préparation de la séance de lecture l’enseignant doit penser à :
1. Cerner l’objectif pédagogique dominant attribué à la séance,
2. Procéder à une analyse préalable, minutieuse des indices pour
construire le sens,
3. Vérifier la concordance entre les objectifs, le texte à lire et les
compétences des enfants à ce moment-là de l’année.
4. Définir quel sera le degré d’exigence par rapport aux indices relevés,
leur articulation et cela pour l’ensemble de la classe, pour les enfants
performants, pour chacun des enfants.
5. Faire des hypothèses sur ce qui ne devrait pas poser problème et sur
les points qu’il est nécessaire de développer.
6. Choisir le mode de travail avec les élèves (collectif, petits groupes,
individuel…)
7. Prévoir quelle catégorie d’outil(s) est-il important de réaliser en fin de
séance.
8. Choisir la présentation du texte : dans le manuel, le texte est réécrit sur
une grande feuille blanche et est accroché au tableau, donner des
photocopies du texte…
Fiche B:
Les contenus de cette fiche apprennent à l’élève à découvrir un texte.
En fin de 4e AP, l’élève doit pouvoir
 donner des renseignements ponctuels sur un texte,
 identifier les personnages d’un récit, d’une histoire, d’une comptine…,
 retrouver les différents éléments linguistiques qui les désignent,
 lire de manière courante un court passage dans un texte,
 reconnaître des mots déjà rencontrés, déchiffrer de mots inconnus,
 résumer oralement en deux ou trois phrases, un texte lu.
Visées pédagogiques
Pour découvrir les textes proposés dans le manuel, plusieurs stratégies
de découverte peuvent être mises en œuvre par l’enseignant(e).Les
différentes approches répondent à des objectifs spécifiques.
Le premier projet, au début d’année scolaire, l’élève va découvrir des textes
mais plus particulièrement des textes qui l’entourent (feuilleter un magazine,
lire une annonce, un menu… est une autre manière d’apprendre à lire. Les
élèves vont aborder une structure de texte qui leur permet de poursuivre la
constitution déjà amorcée en 3e AP d’un capital de mots de grande
Guide du maître - français – 4e AP 20
fréquence dont la structure graphique est déjà mémorisée. L’élève doit se
familiariser avec ses différents textes.
Dans le deuxième projet, il apprendra à découvrir un récit, un conte, en
analysant à son niveau, les différents éléments linguistiques et extra
linguistiques de ce genre de texte.
Dans le troisième projet, des textes courts (des comptines et des poèmes)
sont présentés pendant les trois séquences. Ce troisième projet va permettre
aux élèves de mémoriser des mots, des vers, des strophes rencontrés dans
les comptines et les poèmes.
Ce travail de mémorisation sera utile à l’activité de réinvestissement. En
effet, reconnaître des mots mémorisés est une des procédures de l’acte de
lire et elle favorise une habileté orthographique.
La découverte d’un texte nécessite différentes stratégies de lecture. Dans
cette approche, l’élève apprendra à prendre des indices, à formuler des
hypothèses à partir des éléments périphériques du texte, à procéder à de
l’anticipation en utilisant la combinatoire (mots et phrases) pour construire le
sens du texte.
Plusieurs phases dans la découverte du texte :
 Présentation du texte : combinatoire du texte, amorce à la lecture et
illustration pour émettre des hypothèses.
 Observation et première analyse : C’est un travail collectif pendant
lequel les apprenants découvrent le texte ensemble. Ils formulent des
remarques pour expliquer leurs réponses.
 Travail sur le texte : c’est un travail qui demande l’utilisation du crayon
et le cahier d’essai puisque les élèves sont appelés à encadrer,
souligner, entourer, recopier leur découvertes. Il ne s’agit pas
d’avancer de manière linéaire dans le texte mais de mettre à profit
toutes les découvertes et les habiletés antérieures des élèves-lecteurs.
 Le travail de l’enseignant est capital : par un questionnaire, il fait
prendre conscience aux élèves du rapport qui existe entre les
réponses et les hypothèses de départ. Les questions ciblent des
éléments du texte pour lever les obstacles à la compréhension et faire
avancer le texte.
Guide du maître - français – 4e AP 21
Fiche C
Par cette fiche nous proposons une démarche pour apprendre aux élèves à
lire/questionner un texte.
SYNTHÈSE
MÉTHODOLOGIQUE
(10mn environ)
6. Récapitulation méthodique
 Des stratégies et indice utilisés au cours de la
séance pour construire le sens ;
 Découverte des aspects du code écrit (construction
de phrases, de mots…)
7. Elaboration d’outils des acquis (silhouette, fichiers,
tableaux récapitulatif…)
8. Prévision d’activités différenciées pour un entraînement
ou un renforcement.
PRÉPARATION À LA
RENCONTRE DU TEXTE
(5mn)
lievé uo noitautis ne esiM 'terétni 1 .
2. Définition précise de la tâche par l’amorce à la lecture.
NOITCURTSNOC
EERUTCURTS
ETXET UD SNES UD
nm 30 )
3. Lecture individuelle silencieuse du texte par les enfants
4. Construction du sens du texte :
 par confrontation et ordonnancement des indices de
signification ;
 et récapitulation partielles successives du sens
construit.
5. Synthèse sur le sens du texte
Guide du maître - français – 4e AP 22
5.2 Production écrite : fiche-méthodologique
En fin de 4e AP, l’élève doit pouvoir écrire un court texte répondant à des
consignes claires (réaliser une affiche, écrire une suite, une fin à une
histoire, à un récit, rétablir l’ordre des répliques dans un dialogue, compléter
une comptine, un poème, …) comme il doit tenir compte des contraintes
propres à chaque types d’écrits, de la présentation (lisibilité, ponctuation…)
du vocabulaire adéquat, de la syntaxe et de l’orthographe appropriées.
Les activités de production écrite se présentent sous diverses formes :
elles regroupent des activités de copie, de (re)production d’écrits. Cette
dernière est l’activité la plus complexe. Elle demande à l’enfant de gérer un
large éventail de savoirs (maîtrise de la langue) et de savoir-faire
(organisation et structure d’un texte dans son ensemble).
Vu la complexité de la tâche, nous avons choisi de la subdiviser : chaque
texte de lecture est suivi de tâches d’écriture dans une double-page
(« j’apprends à écrire » et « je m’entraîne »).
Nous avons multiplié les activités d’entraînement où l’élève est aidé, guidé
par des consignes contraignantes. En fin de séquence, l’apprenant travaille
progressivement seul pour arriver à de véritables situations d’écrits
(projet 3).
En évaluation des ces production écrites, nous lui demandons souvent de
vérifier la validité de son produit auprès de ses camarades de classe, de ses
parents.
Déroulement possible :
1. Travail collectif :
 lecture du texte pour une imprégnation,
 Emergence des caractéristiques communes aux textes de
lecture sous forme de tableau.
2. Travail individuel :
 Des activités d’entraînement à faire en petits groupes ou
Individuellement,
 Les élèves confrontent leur production, font des échanges, co-
évaluent.
En fin de séquence : les élèves sont placés dans une situation
problème. Ils doivent produire un texte bien identifié : produire une affiche
et une invitation ; reconnaître des événements et écrire une fin ; trier et
réécrire deux poèmes.
Guide du maître - français – 4e AP 23
La production écrite étant une activité complexe, il est nécessaire de
donner le temps aux enfants de revenir plusieurs fois à leur production en
organisant des séances de réécriture et d’amélioration de la première
production écrite.
5.3 Fonctionnement de la langue : fiche méthodologique
Il convient d’apprendre à l’élève, à repérer les principes du
fonctionnement de la langue mis au service de la lecture et de l’écriture.
Nous proposons, choisies dans la nomenclature du nouveau programmme,
les fonctions essentielles des différents groupes syntaxiques dans la
phrase, dans le texte.
La séance est d’une durée d’environ trente (30mn). Le point à étudier
est systématiquement mis en valeur dans le texte de départ ou dans le texte
de lecture. Il est analysé par les questions qui suivent le texte.
Les exercices au nombre de quatre, permettent aux élèves des
manipulations orales et écrites. Le temps d’observation et d’analyse est
collectif et oral. C’est pendant ces activités que l’élève aura à procéder à des
substitutions, à des permutations, à des réductions, à des expansions et à
des transformations.
Après ce temps collectif/oral, il faut prévoir du travail en groupes :
les élèves réinvestissent leur nouvelle connaissances et présentent les
résultats soit sur l’ardoise soit dans le cahier d’essai.
Travail individuel : chaque élève est invité à travailler seul sur son cahier
le 4ème exercice du manuel.
Guide du maître - français – 4e AP 24
GLOSSAIRE
Acquis : capital des savoirs, savoir-faire et savoir-être d’un individu à un moment donné
Activité : tout événement dans la classe auquel l’apprenant participe est une activité (activités de
lecture, d’expression orale, des activités ludiques).
Apprenant : personne engagée dans un processus d’apprentissage.
Apprentissage : processus systématiquement et intentionnellement orienté vers l’acquisition de
certains savoirs, savoir-faire et savoir-être
Approche communicative : vers les années 70 on voit émerger une méthodologie de la
communication. L’analyse des besoins des apprenants détermine le contenu du cours. On cherche à
faire acquérir à l’apprenant une compétence linguistique mais aussi communicative
Centration sur l’apprenant : méthodologie qui centre le projet éducatif sur l’apprenant et non sur
le contenu ou la méthode.
Compétence : maîtrise des savoirs et des savoir-faire qui permettent d’effectuer des tâches
scolaires.
Evaluation formative : entièrement intégrée à l’apprentissage. Elle intervient avant, pendant et
après le cursus de formation. Centrée sur l’apprenant, elle mesure ses résultats en fonction
d’objectifs opérationnels.
Interaction : échange signifiant entre deux ou plusieurs personnes dans un but défini. Cet échange
est fondé sur un besoin de communiquer
Méthodologie : discipline pédagogique qui traite du comment mener un processus
d’enseignement.
Objectif : capacité à exercer sur un certain contenu défini en termes de comportement de
l’apprenant et que l’enseignant cherche à installer chez les apprenants.
Objectif opérationnel : il vient de la démultiplication d’un objectif général en objectifs
spécifiques. Ces derniers sont opérationnalisés pour être travaillés puis évalués.
Savoirs : ensemble de connaissances et compétences acquises par l’apprenant grâce à
l’apprentissage et l’expérience
Stratégie : elle permet de coordonner des actions en vue d’atteindre un but.
Stratégie d’apprentissage : manière d’organiser son apprentissage
Tâche : activité proposée à l’apprenant


17/08/2009

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3055 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion